Densitométrie

La densitométrie osseuse (ou ostéodensitométrie ou encore minéralométrie) est une technique radiologique qui permet de mesurer la densité minérale osseuse en utilisant une mesure d’atténuation d’un rayon X à faible dose par la masse osseuse du site investigué. Elle permet de dépister un déficit calcique de l’os de type ostéopénie (stade précoce) ou de type ostéoporose (stade avancé).

Les sites classiquement mesurés sont la colonne lombaire, les fémurs proximaux (hanches et cols fémoraux) et parfois les avant-bras (radius). Dans de rares cas, une mesure corps entier peut également être réalisée.

Dans le même temps d’examen et sur le même appareil, on effectue généralement une imagerie de la colonne en latéral (morphométrie vertébrale) afin de rechercher d’éventuelles déformations vertébrales voire tassements. Par ailleurs, il est important de pouvoir juger non seulement de la quantité de calcium dans l’os (aspect quantitatif) mais également de sa répartition (aspect qualitatif) par l’analyse de la microarchitecture vertébrale.

Ceci se fait grâce à un logiciel qui permet, sans acquisition supplémentaire, de calculer un score de trabéculométrie vertébrale.

En fonction de tous ces paramètres et d’un questionnaire médical ciblé, il sera possible de déterminer le risque fracturaire à 10 ans pour toute fracture ostéoporotique majeure ou pour une fracture de hanche, éléments cruciaux pour déterminer quand et quel traitement mettre en place.