Virginie Imbert, infirmière au service de chirurgie générale à la Clinique de Genolier

13.08.2019

Pour Virginie, pas de doute, pour être infirmière, il faut aimer le contact humain ! De plus, la capacité à travailler en équipe et à communiquer - que ce soit avec les chirurgiens, les anesthésistes, les aides-soignants, les physiothérapeutes ou les secrétaires - est indispensable pour assurer un suivi optimal du patient. En outre, la disponibilité, la patience et la pédagogie sont des qualités essentielles pour la formation des stagiaires et apprentis ASSC.

Ce que Virginie apprécie le plus, c’est la dimension humaine de son métier. Elle contribue à ce que le patient, entré avec une pathologie, progresse et guérisse après son opération. C’est pour elle une réelle source de satisfaction.