Focus sur les 50 ans : portrait de Marie-Hélène Fevre, infirmière référente en Oncologie

08.03.2022

Au quotidien, elle apprécie particulièrement de pouvoir prendre le temps : « Contrairement aux infirmières sur le terrain, s’il faut prendre une heure ou plus pour discuter avec un patient, nous le faisons. Notre rôle est de se consacrer aux personnes qui en ont besoin, au moment où ils en ont besoin. »

Dotée d’une grande sensibilité et de beaucoup d’empathie, cette nouvelle position lui offre la possibilité de s’épanouir et de se réaliser professionnellement et personnellement. L’échange avec l’autre, avec le patient, est pour elle un aspect essentiel de son métier et de sa vie. Elle éprouve une satisfaction immense au quotidien, en particulier dans ce qu’elle appelle des petites victoires : « une dame n’allait pas très bien, alors je lui ai arrangé plusieurs soins. Le soir, d’avoir pu combiner ces deux petits rendez-vous et la voir tellement contente, m'a procuré un sentiment de satisfaction et de joie. Ce sont des petits plaisirs simples. »

Marie-Hélène résume sa mission ainsi : prendre soin de l’autre, que ce soit ses collègues ou ses patients. « Entre collègues, nous opérons comme avec nos patients. Nous avons réellement ça dans notre ADN, je suis convaincue que nous ne sommes pas arrivées dans ce service par hasard. »